Renforcer la stabilité et la sécurité en Cisjordanie

Réduire les frictions entre Israéliens et Palestiniens & Améliorer la gouvernance de l’Autorité palestinienne

Contexte

Un accord de statut permanent (PSA) entre Israël et les Palestiniens basé sur le principe des « Deux Peuples – Deux États » implique la séparation des populations israéliennes et palestiniennes en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est.

Il y a plus d’un an, étant donné les perspectives incertaines d’un PSA, les commandants pour la sécurité d’Israël (CIS) dévoilaient leur plan intitulé La sécurité avant tout. Le plan exhortait le Gouvernement israélien à prendre des initiatives indépendantes sécuritaires, politiques, économiques et civiles afin d’améliorer la situation générale jusqu’à ce qu’un PSA soit envisageable. Le CIS était alors convaincu – et il l’est toujours – que la mise en œuvre de ce plan apporterait une contribution importante et immédiate à la sécurité d’Israël.

Compte tenu de l’engagement déclaré de l’administration Trump à résoudre le conflit, et afin de créer des conditions plus favorables aux négociations, le CIS a mis à jour son plan. La nouvelle approche privilégie les mesures qui impliquent les deux parties, et qui visent à améliorer la situation en général, plutôt que de préconiser des mesures unilatérales visant à améliorer principalement la sécurité et la stabilité dans l’espoir d’un accord futur.

Bien que le plan La sécurité avant tout soit toujours pertinent en tant que ligne de conduite israélienne indépendante, il constitue en plus un élément essentiel dans le processus de relance des négociations en vue d’un PSA.

Le plan présenté ci-dessous est une proposition complémentaire au document intitulé Réglementation de la construction israélienne et palestinienne dans la zone C (mai 2017). Les deux documents élaborent et développent les recommandations du plan global La sécurité avant tout du CIS.

Réduire les frictions entre Israéliens et Palestiniens, renforcer la gouvernance au sein de l’Autorité Palestinienne, rétablir l’ordre public inexistant aujourd’hui dans les zones palestiniennes, et maintenir la motivation des forces de sécurité palestiniennes à préserver une coordination étroite avec les Forces de Défense israéliennes (Tsahal) , tous ces éléments contribuent aux intérêts de sécurité d’Israël. Ce sont ces intérêts que le plan actuel cherche à promouvoir.

Ni le plan La sécurité avant tout ni ses deux ajouts ne prétendent offrir un cadre pour un PSA ; il s’agit plutôt d’un ensemble de mesures provisoires conçues pour maintenir la stabilité et la sécurité jusqu’à ce qu’un PSA soit atteint. Ils appellent donc à des mesures ambitieuses afin de stabiliser la situation dans la période intérimaire, quelle que soit sa durée, sans modifier le déploiement de Tsahal en Cisjordanie ni retirer de colonie juive, à ce stade.

Télécharger le Plan

Download (PDF, 3.13MB)